« Je donne mon avis » : le système de notation, une pieuvre à 5 têtes

0
1503

« Un monde 5 étoiles », le documentaire réalisé par le journaliste Vincent Coquaz questionne l’invasion des systèmes de notation dans notre quotidien. Quelles sont les conséquences de cette pratique de plus en plus insistante ? Un reportage de 50 minutes à voir en replay sur France.Tv jusqu’au 31 août 2023.

88% des internautes consultent les avis avant le passage à l’achat selon un sondage IFOP. La norme AFNOR NF Z74-501 a été mise en place en avril 2014 afin d’éviter la propagation de faux avis et assurer un lien de confiance durable entre les marques et leurs consommateurs. Mais depuis plus de dix ans, la demande de notations à augmenter : le trajet en Uber, l’accueil téléphonique de votre conseiller bancaire, l’achat effectué sur l’application Vinted… Les systèmes de notation sont souvent comparés à l’épisode Chute Libre de la série Black Mirror, dans lequel les personnages se notent tous, tout le temps, via une application. Serions-nous pris dans un insidieux système de flicage ?

L’un des premiers systèmes d’

avis en ligne est apparu avec Amazon dans les années 1990. Cela leur permettait de confier aux clients une partie du travail imputé au Service Clients : trier les produits vendus sur la plateforme. Pour Amazon, des coûts en moins, donc de la marge supplémentaire. « Sans s’en rendre compte, on a commencé à utiliser les avis pour noter les gens », commente le journaliste, co-auteur avec Ismaël Halissat, de l’ouvrage « La Nouvelle guerre des étoiles ». Quand on se fait livrer un produit par le service Darty par exemple, on ne sait pas si c’est le livreur qu’on note, l’entreprise ou la livraison. Pour les managers, cela permet de dire : ce n’est pas moi qui te demande de faire mieux, ce sont les clients eux-mêmes.

La dérive de notation est au cœur du livre « La nouvelle guerre des étoiles » écrit par Vincent Coquaz et Ismaël Halissat, paru en 2020 chez Calmann-Lévy. D’après les enquêteurs, des sites comme Fakespot et ReviewMeta, qui identifient les faux avis Amazon, estiment que sur des produits de très grande consommation comme des écouteurs et des protections d’écrans, le taux de faux avis serait de 60 à 70%. Ainsi, soyez méfiants et vigilants dans la transmission de vos données.

> Visionnez le documentaire « Un monde 5 étoiles » sur France.TV et donnez votre avis ou non. Moi, j’ai mis 5 étoiles 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.